Conseils d'Administration et Assemblées Générales

Les compte-rendus de nos réunions de CA et les rapports d'activités présentés en AG.

COMPTE-RENDU de REUNION

22 octobre 2020

Etaient présents :  Jean ROUSSEAU, Jean-Paul CHAZELLE, Jean GAUCHER, Philippe SALVETTI, Brigitte VERDIER,   Michel VERDIER,  Claire VERNAY

Absente excusée : Annie CHAZELLE

Ordre du jour proposé par Michel :
1/ Rédaction d’un bulletin d’info. à tous les adhérents, en insistant à la fois sur la situation financière et l’implication plus soutenue des donateurs,
2 /Refléxion sur les orientations de l’association,
3 / Mise au point d' un plan de communication,
4/ Evocation des besoins financiers pour 2021,
5/ Questions diverses.

1/ Bulletin d 'Information :
Michel propose de préparer une trame pour le prochain bulletin d'information, envoyé à tous les adhérents, par mail et par courrier pour ceux qui n'ont pas internet. Dans ce bulletin, le nouveau conseil d'administration sera présenté.
Un mot de remerciement mais également l'importance de l'implication personnelle des donateurs quand cela est possible, sur divers plans, et selon leurs compétences (juridique, recherche de logement, administratif, ...) sera également rédigé.
Jean-Paul indique que Claire Nicoleau accepte de poursuivre sa collaboration avec l'association (30 euros par mois), et peut donc envoyer ce bulletin à tous les adhérents, ainsi que la mise en ligne. Jean-Paul et Annie s'initient à l'utilisation du site.
Chaque membre du CA aura le mot de passe pour pouvoir accéder au site.


2/ Orientations de l'association
La communication est indispensable afin de poursuivre les objectifs, à savoir loger des familles dans le besoin. Jean Gaucher précise qu'Emmaüs héberge des adultes mais que la place des enfants n'est pas dans cette structure et que la raison d'être de l'association Cent pour 1 est de les aider à trouver un toit en famille.
Apporter une solution à ces familles est un devoir d'Humanité, même s'il faut être conscient de la modestie de nos actes.
Mais on ne peut le faire que si les donateurs sont suffisants; Michel précise que l'objectif serait d'avoir 200 financeurs afin de ne pas toucher aux "fonds de réserve". Et de pouvoir passer le cap de 2 familles logées en année pleine en 2021 et un fond suffisant pour une troisième éventuellement .

3/ Plan de communication
Divers moyens de communication vont être utilisés ; les journaux des paroisses, l'information aux membres du comité de vigilance, et à des associations proches de 100 pour 1.
Jean indique qu'Emmaüs va s'installer en novembre et décembre dans la boutique éphémère à Avaricum. Claire propose de venir tenir une "permanence" pour faire connaître 100 pour1 le mercredi après midi et éventuellement le mardi après midi sur un petit créneau (de 2H). Il faut respecter la jauge. Brigitte se propose également.
Une réunion à ce sujet est prévue le 30 octobre à Emmaüs, Claire s'y rendra et informera les membres de la suite donnée (planning de présence...).
Michel indique qu'il a rendez vous le 3 novembre à la radio RCF (avec Claire Dumas). Philippe propose de l'accompagner.
Un encart pourrait également être publié dans les Nouvelles de Bourges (Nicolas Varin).Michel s'en occupe.
Une rencontre de presse pourrait avoir lieu en novembre, mais également le 18 décembre (journée internationale des migrants) - voir qui du CA peut être disponible.
- être attentif aux dates (13 novembre ouverture de la semaine de la solidarité internationale, 10 décembre journée internationale des droits de l' Homme) .
Claire évoque les portes ouvertes d'Emmaüs en décembre, afin de tenir un stand, mais vu la situation sanitaire, rien n'est confirmé.


Point financier
Michel a revu le budget pour 2021 évoqué en Assemblée Générale en prenant en compte les modifications concernant les loyers. Il fait un point.
Il est important de remotiver les donateurs. Claire propose de faire le point avec Jean-Paul afin de faire un mail à ceux qui ne donneraient plus. A voir prochainement.
Une nouvelle famille albanaise est en attente d'être logée (2 enfants). Il est important de prendre en compte le lieu de scolarisation des enfants. Un logement pourrait convenir (loyer correct) et Michel va prendre contact avec l'agence l’Immobilière place Mirpied . Jean-Paul de son côté attend une réponse d'un bailleur social : Val de Berry. Il est constaté une facilité de communication avec organismes ou agences. Brigitte "encadre avec bienveillance" la famille dans ses démarches. Néanmoins, des recherches de logements à prix modérés seraient utiles (pourquoi pas parmi les donateurs qui disposeraient de biens immobiliers . Jean Rousseau indique que cette solution est pratiquée sur Angers avec succès).


Bourges, le 23 Octobre 2020-
Claire Vernay, secrétaire-adjointe de l’association